La Vodka du Diable

« Il est temps de découvrir le roman policier roumain, une spécialité hautement recommandable et absolument originale. »

Postface d’Alain Berenboom

Dans la Roumanie des années 1980, le journaliste Andreï Mladin est envoyé en mission à Marna, sordide petite ville de province, dans le but d’y réaliser une série de reportages à la gloire de l’agriculture locale. Entre ce travail de propagande peu enthousiasmant et une météo exécrable, Mladin ne tarde pas à s’y ennuyer copieusement. Jusqu’au jour où Timofte, l’ancien gardien de l’usine de la ville, l’aborde : il a des révélations retentissantes à lui faire. Hélas, le vieil homme est assassiné avant d’avoir pu lui parler ; et l’idiot du village, le jeune Miron, est bientôt reconnu coupable de ce meurtre. Convaincu de son innocence, Mladin se met aussitôt à mener l’enquête.

Quels secrets si dangereux souhaitait lui révéler Timofte ? Cet assassinat a-t-il un lien avec la récente mort du chef de la police locale ? Ou encore avec cette mystérieuse « salle des loisirs » dont certains accès sont farouchement gardés par de redoutables vigiles ? L’aide de Mirela lui sera-t-elle suffisante pour déjouer tous les pièges qu’il rencontrera dans cette périlleuse quête de vérité et de justice ?

Publié en plein cœur du totalitarisme, ce polar parvient grâce à l’ironie mordante de son personnage principal à épingler de nombreux aspects de la vie quotidienne de l’époque en Roumanie : absence d’eau chaude, état lamentable des infrastructures, corruption endémique, censure systématique…

Titre original : Profesionistul

Site de l’éditeur : https://genese-edition.eu/ouvrages/la-vodka-du-diable/

Revue de presse

« Un vrai roman policier, qui nous offre une belle dose de plaisir. […] Une excellente comédie policière. »

Claude Le Nocher

« Un roman bourré d’humour, savamment cadencé : une lecture plaisir doublée d’une fable politique, que demander de plus? »

Le Blog du polar de Velda

« Une vraie découverte avec son parti pris de bonne humeur et d’autodérision mordante dans une époque très troublée. »

Ada pour SKTV

« Franchement, si vous ne connaissez pas la plume et le talent de George Arion, il est grand temps de combler cette lacune. »

Pierre Faverolle

Bande-annonce

Retour à la liste des traductions

Retour à la page d’accueil

%d blogueurs aiment cette page :