Interview 4 – Est-ce que la galerie de personnages par leur diversité permet de raconter l’histoire de 50 ans de la Roumanie mais aussi d’engager des points de vue… des parti pris ?

Alors oui. Mais je crois voir où cette question va nous conduire.

Tout d’abord, raconter cinquante ans d’Histoire de n’importe quel pays en quelques deux cents pages aurait été présomptueux de ma part. Même en faisant appel à une myriade de personnages.

Ensuite, l’Histoire de la Roumanie des cinquante dernières années n’est pas non plus la plus mince des affaires. Le travail de mémoire dans ce pays relève, même encore aujourd’hui, d’un débat politique virulent.

C’est aussi pour cette raison que le choix d’un personnage franco-roumain était essentielle pour moi. Arthur, personnage à cheval entre deux cultures, se permet en effet d’adopter, sur ces questions, un regard nonchalant, un regard distancié qu’un personnage roumain de son âge ne pourrait peut-être pas avoir.

Il appartient en effet à une génération, la mienne, et surtout celle de la plupart de mes amis en Roumanie, nés à la fin des années 1970 ou dans les années 1980, qui ressentent une lassitude pour ne pas dire une immense colère à l’égard de la façon dont leur pays a été dirigé depuis les événements de 1989 et cette « prétendue » révolution.

Bon an mal an, Arthur s’entoure d’ailleurs très vite de personnages plutôt favorables à ce genre d’esprit critique. C’est pourquoi j’aurais tendance à répondre que oui. Du Rififi à Bucarest est l’expression d’une certaine forme de parti pris.

Et c’est pour cette raison qu’il ne plaira peut-être pas à tout le monde en Roumanie.

Mais après tout cela ne reste que de la littérature !

***

Galeria de personaje prin diversitatea lor permite cumva să povestească 50 de ani din istoria României, să propune opinii diferite?

Intr-un fel, da. Dar cred că știu unde ne va duce această întrebare.

Mai întâi de toate, pentru a povesti cincizeci de ani din istoria a oricărei țări în câteva două sute de pagini, este in mod absolut imposibil, din punctul meu de vedere. Chiar și folosind o mulțime de caractere.

În al doilea rând, istoria României din ultimii cincizeci de ani, nu este nici cel mai ușor de povestit. Munca de comemorare în această țară provoacă des, chiar și în zilele noastre, o dezbatere virulentă, de nivel politic.

Din acest motiv, alegerea unui personaj principal franco-român a fost esențială pentru mine. Arthur, un personaj care trăiește intre două culturi, își permite să adopte, asupra temelor istorice abordate, o privire nonșalantă, « distanțată » pe care un personaj românesc de vârsta lui nu l-ar putea avea atât de ușor.

Arthur aparține unei generații, a mea, și mai ales a prietenilor mei din România născuți la sfârșitul anilor ’70 sau la începutul anilor ’80, care resimt o oboseală, poate chiar o furie imensă in ceea ce privește modul în care țara lor a fost condusă de la evenimentele din 1989 pâna în ziua de azi.

Majoritatea personajelor din cartea mea fac așadar des dovadă de astfel de spirit critic. Și de aceea s-ar putea să nu fie pe placul tuturor Românilor.

Dar cu toate acesta, sper că Du Rififi à Bucarest va fi, inaînte de tot, citită de Românii ca o carte de literatură amuzantă!

Publié par sylvaudetgainar

Sylvain Audet-Găinar est né en 1980 et a fait des études de Lettres à Lyon, à Strasbourg et à Bucarest. Fasciné par la Roumanie, il y a vécu et enseigné le français pendant de longues années. Il a également été le traducteur de plusieurs polars roumains, avant de se lancer aujourd’hui dans l’écriture de ses propres romans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :